Comment se créer un mental d’acier qui nous pousse à réussir envers et contre tout ?


Motivation / jeudi, juillet 26th, 2018
Si vous êtes nouveaux sur mon blog d'abord bienvenue à vous ! Ensuite, je vous invite à profiter de mon cadeau. Ma formation "Mes 4 secrets pour générer RAPIDEMENT 1000 euros chaque mois". Je vous l'offre GRATUITEMENT. Dîtes moi seulement à qui et où je dois l'envoyer. Cliquez sur le lien pour vous inscrire : http://erikaadeco.systeme.io/eaac4af7

Parfois l’on m’a demandé comment je faisais pour me battre encore pour le succès de mon business ou de mes rêves. En bref, comment je me suis formé un moral d’acier qui me pousse au succès envers et contre tout ? Et bien… C’est difficile à expliquer. Il faut le ressentir… Et surtout le vivre. Je pourrais toujours essayer de mettre des mots sur tout cela. Mais seront-ils compris par une personne avachi sur son canapé qui a peur de l’effort et qui croit que l’on peut changer sa vie sans changer radicalement son quotidien ? Je ne pense pas. Ils me traiteront de folle, de puriste ou de radicale avant de retourner à leur petite vie pépère (ce que j’appelle leur médiocrité, mais que je ne suis pas sensé dire pour ne pas me faire incendié en commentaire au nom de la liberté individuelle de choisir sa vie. Mais je vais le dire quant même ! Et tant pis pour ceux qui ne sont pas d’accord). Alors accrochez vous et allons y !

affilitionacademie.fr

Réussir par ce que l’on a souffert

Goldman disait, dans une de ses chansons (C’est ta chance) : “Il y a tant d’envie, tant de rêves qui naissent d’une vrai souffrance, qui te lance et te soutien”. Et il n’y a rien de plus vrai. Celui qui n’a jamais rien souffert sera bien moins déterminé que celui qui a enduré, serré les dents, combattu et qui connaîtra la valeur de ce qu’il gagnera. Celui qui n’a jamais eu faim ne prendra pas autan conscience de sa chance et du prix réel des choses. Contrairement à celui qui n’a connu qu’opulence.

S’il n’y a qu’une seule citation que j’apprécie de Nietzsche, c’est bien “Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort“. On en tire une leçon et une plus grande détermination à atteindre la victoire. Pour moi, celui qui réussi, c’est celui qui a connu la souffrance. Et, si pas la souffrance, il a connu l’effort et l’a soutenu. Celui qui connait la victoire sans l’effort n’en connaîtra pas la valeur et n’en tirera aucune joie profonde. Un peu comme des enfants de riches. Ils ont tout à la naissance et passent des années à chercher un sens à leur vie ne sachant comment apaiser leurs tourments. Dans le fond, ils connaissent la souffrance eux aussi. Mais une souffrance qui les tue s’ils ne combattent pas pour atteindre un objectif. Alors, vous même, faites de vos souffrances vos armes de combats. Non une fatalité. Mais une opportunité, une raison de se battre pour améliorer sa situation et sa vie.

 

Réussir par ce que l’on n’a plus peur d’échouer

La peur d’échouer nous paralyse. Le plus dur est de passer par dessus la première fois. Si vous ne devez savoir qu’une seule chose, sachez ceci : Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent jamais. Se tromper n’est pas la punition des nuls. Non ! Se tromper est l’apanache de ceux qui essaient. Ce ceux qui tentent de faire quelque chose. là fut toute la différence pour moi. Parce que j’ai compris que l’échec n’est pas une chose horrible qui nous marque de la honte pour les siècles à venir. Non ! C’est la preuve que l’on a tenté quelque chose. Certes, c’est aussi la preuve que l’on n’a pas réussi. Mais allons nous en mourir pour autan ? Dans de nombreuses situations ce n’est pas heureusement pas le cas. Alors raisonnez vous et réfléchissez à l’impact réel d’un échec sur votre vie.

 

Réussir parce que l’on a l’espoir

“L’espoir fait vivre” dit le proverbe. Et c’est vrai. Pourrait on supporter la nuit sans l’espoir du jour à venir ? Je ne sais pas vous. Mais moi non ! L’espoir est même un mot trop faible. il faut avoir la foi ! Une foi “A soulever les montagnes” comme le disent les Évangiles. Si l’on ne croit pas en nous-même, ni dans l’avenir on ne fera jamais rien. Alors bougez vous ! Croyez en vous et persuadez vous que demain sera meilleurs qu’aujourd’hui parce que vous vous serez attelé à le rendre meilleur.

 

Réussir parce que l’on a l’intelligence

Réussir sans réfléchir est utiliser la méthode du rhinocéros. Il fonce et ne réfléchi même pas après à ce qu’il a fait. Il continue juste d’avancer sans se soucier d’avoir fait le bien ou le mal. Vous, vous n’êtes pas des rhinocéros, vous vous devez de réfléchir à ce que vous faites, comment et pourquoi vous le faites. Donc établir une stratégie. Et oui ! Une stratégie, comme un chef de guerre ou un marketeur. Rappelez vous (si vous n’êtes pas trop jeune), du temps où le GPS n’existait pas. Que faisait on pour préparer un long voyage en voiture ? On prenait la carte routière et on établissait un itinéraire avec ses pauses café et essence. Et bien, pour réussir c’est pareil. On établi un itinéraire, on le modifie si besoin et on le respecte.

Agir avec intelligence et discernement est rarement inné. Ne laissez personne vous faire croire que vous êtes incapable d’intelligence. Et réfléchissez convenablement à ce que vous devez faire pour atteindre enfin votre rêve.

 

Réussir par ce que l’on ne veut plus rien regretter

Je pense que personne ne veut avoir de regrets sur son lit de mort. Désolé d’entrer dans le vif du sujet de but en blanc. Cet article devient long, je vais devoir terminer.

Je préfère commettre des erreurs et avoir au moins essayé plutôt que n’avoir jamais eu le courage de ne rien faire. Au moins, au seuil de ma vie, je saurais que j’aurais tout essayé et je n’aurais point de regret. Je vous souhaite de tout mon cœur qu’il en soit de même !

 

Et maintenant, à vous de travailler dur !

 

Mon travail vous plait ? Retrouvez moi sur ma chaîne YouTube et sur Facebook !

Bien à vous tous !

Erika

2 réponses à « Comment se créer un mental d’acier qui nous pousse à réussir envers et contre tout ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *